//
vous lisez...
L'idée au logis

Quand les associations touchent les politiques en plein coeur…

Cible : candidats aux élections présidentielles 2012

Les élections présidentielles sont une période favorable pour faire bouger les choses. C’est apparemment ce que pensent certaines associations. Si le lobbying est une bonne manière de faire pression sur les pouvoirs publics, c’est actuellement la publicité, à destination des candidats aux élections de 2012, qui est plébiscité par les associations.

Tout d’abord, l’Association des Paralysés de France (APF) propose un pacte aux candidats de façon à ce que tout le monde accède aux mêmes droits. Cette publicité vise à engager les candidats à créer des mesures en faveur des personnes paralysées. La France est en situation de handicap et il serait temps d’y remédier. Les citoyens sont également invités à signer le pacte.

 

Ensuite, c’est UNICEF qui interpelle les candidats à la présidentielle pour la création d’un ministère de l’enfance et de l’adolescence, à l’aide d’un print typographique. Cette campagne de collecte de signatures citoyennes a déjà permis de recueillir près de 15 000 signatures et 37 000 soutiens sur Facebook. De nombreux experts et associations dans le domaine de l’enfance, ainsi que des personnalités, ont manifesté leur engagement auprès de l’UNICEF. Les candidats en feront-il de même ?

 

La campagne choque est attribuée à L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). Réalisée par l’agence Melville, l’affiche utilise l’image des candidats qui s’opposent à la légalisation d’une aide active à mourir. L’image heurte et le texte donne le ton : « M. le candidat, Doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l’euthanasie ? ». Le message est passé, nous attendons la réponse.

Enfin, c’est au tour de AIDES et TBWA\Paris d’interpeller les candidats à la présidentielle de 2012. L’association met la pression aux candidats qui ont toutes leurs preuves à faire. Seule la volonté politique pourra faciliter l’accès au dépistage et aux traitements pour tous. Ainsi, AIDES conseille de voter pour celui qui aura le courage d’agir sur la question.

 

Rappelez -vous, aux dernières élections de 2007, l’association AIDES avait déjà frappé :

       

 

Si la campagne présidentielle est un bon moyen de faire passer un message, il faudra attendre pour voir si celui-ci a été entendu, compris et mis en action. Au moins, il sera facile de mesurer l’efficacité de la communication.

 

On peut également noter la communication de l’entreprise « Produit en Bretagne », construite autour des élections présidentielles. L’entreprise profite et rebondit sur le thème de la relocalisation, très à la mode chez les candidats.

Une très bonne campagne qui a su prendre en compte son actualité chaude pour faire parler des actions de l’entreprise, à savoir le développement économique et culturelle de la Bretagne, par la promotion de la qualité, la protection de l’environnement et le développement de l’emploi, dans un esprit d’éthique et de solidarité.

À propos de Laëtitia Geneyton

Je communique beaucoup !

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

RSS Scoop it

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

Blog certifié par :

%d blogueurs aiment cette page :